Spin selling : une méthode simple pour booster vos ventes

Spin Selling

Ne perdez plus de temps et inversez les rôles !

Désormais ce n’est plus vous qui vendez mais votre client qui achète.

Vos équipes ont des difficultés à conclure des ventes, vos taux de conversions frôlent le sol et vos prospects prétendent ne pas avoir besoin de vous ? 😱 

Avec la méthode spin selling inversez les rôles et  rendez votre prospect demandeur vis à vis de votre offre ! ✨ Le spin selling est un cadre de vente qui se focalise sur les besoins réels des clients et qui va vous permettre d’optimiser votre stratégie commerciale en un rien de temps !

🡪 Vous n’avez pas le temps d’explorer la méthode ? 

Dexxter vous accompagne !

Définition du spin selling

La méthode de vente spin selling, ou spig en français, a été développée par Neil Rackham, dans les années 70, pour augmenter les chances de succès de votre cycle de vente.

Cette stratégie est basée sur un ordre bien précis de 4 questions vous permettant de gagner l’intérêt et la confiance de vos prospects pour mieux les convertir en clients.

Cette méthode ayant révolutionné les processus de ventes il y a quelques années reste d’actualité dans un contexte de vente BtoB.

Avec quelques amélioration et les outils digitaux à notre disposition aujourd’hui, le spin selling va vous aider à poser un cadre de vente simple et efficace pour booster les ventes de vos commerciaux. 🚀

Le cycle de vente BtoB

La vente complexe

Le spin selling convient particulièrement bien aux entreprises BtoB et aux ventes dites complexes.

Le terme de vente complexe est généralement utilisé dans un contexte BtoB pour désigner des cycles de vente particulièrement longs et compliqués.

Les montants financiers associés à la vente complexe sont généralement plus élevés qu’en vente simple et les techniques employées par les commerciaux sont de fait totalement différentes.

En effet, en vente complexe, vous avez à faire à de nombreux interlocuteurs (RH, DRH, DSI, DAF…), avec lesquels vous devez interagir différemment (enjeux politiques, financiers…) afin de débloquer chaque engrenage de votre vente.

En vente complexe, la pression d’un marketing ou commercial “agressif” ne fonctionnent pas. Il vous faut employer des techniques avec plus de considération pour le prospect et savoir se positionner au bon endroit au bon moment.

En effet, en vente complexe, comme avec le spin selling, vous devez placer les besoins du client au coeur de votre stratégie pour répondre à des questions que votre prospect ne soupçonne même pas encore.

Le cycle de vente 🔄

En amont de la méthode de spin selling, vous devez comprendre les cycles de ventes BtoB pour savoir positionner votre prospect et prendre conscience de vos objectifs avant d’aller le chercher.

Le cycle de vente BtoB comporte 4 phases continues. 

🡪 La première phase est celle de l’ouverture. Vous devez capter l’attention de votre prospect en vous intéressant à lui, en lui posant des questions ouvertes et en échangeant des informations sur son entreprise. 

🡪 Une fois que vous avez gagné sa confiance, vous passez à l’étape d’enquête. À présent vous essayez de comprendre les enjeux réels, les priorités et la démarche de votre futur client. 

🡪 Ensuite, vous passez dans la phase de démonstration, celle que tous les commerciaux adulent ! Vous allez de ce pas présenter votre solution à votre prospect. Choisissez les bon arguments à partir de vos étapes précédentes pour que votre proposition soit identifiée comme étant la meilleure aux yeux de votre futur client. 

🡪 Enfin vous voilà arrivé à l’objectif final de votre cycle de vente : l’engagement. Celui-ci doit être bien défini mais cohérent avec la maturité de votre prospect (en BtoB on ne vend pas, ou rarement, au premier contact…).

Même si vous ne concluez pas une vente, chaque petit progrès est un avancement pour la vente finale.

Cycle de vente BtoB

En fin de compte, le cycle de vente en BtoB est un process continu, à chaque passage en phase d’engagement vous pouvez :

  • Perdre votre prospect (on va éviter)
  • Le convertir en lead (il avance dans votre processus de vente mais n’est pas encore tout à fait prêt)
  • Avoir un prospect qui stagne (entreprise en difficulté, autre priorité…) 
  • Le convertir en client et le faire acheter votre solution ! (champagne ! 🍾)
  • Fidéliser votre client en ambassadeur ou conclure une vente annexe (champagne et resto ! 🍴)

🡪 Si vous avez du mal à projeter votre prospect au sein de votre cycle de vente, il existe une méthode pas à pas,  le SPANCO, qui catégorise le prospect dans chaque étape du processus de vente pour ainsi augmenter votre maîtrise et votre taux de conversion. Comme nous sommes sympa, chez Dexxter on vous a coqueté un article sur la méthode SPANCO ! (de rien 😉)

Un blocage dans votre cycle de vente B2B ?

Les 4 étapes du SPIN selling

La méthode spin selling vient s’intégrer dans les différentes étapes du process de vente BtoB que je viens de vous dévoiler.

Sous l’acronyme se dégagent 4 types de questions, bien ordonnées, qui vont vous permettre de mener votre prospect d’une phase à une autre de votre cycle de vente.

🡪 L’astuce Dexxter : Vous pouvez préparer votre échange de vente et vos questions à l’avance en réfléchissant à votre client idéal ou persona b2b !

Vous devez prioriser au maximum les questions ouvertes dans cette méthode et appuyer sur les pain points, pour faire réfléchir et parler votre prospect.

N’oubliez pas d’adapter continuellement votre dialogue de vente en rebondissant sur les réponses de votre interlocuteur.

Situation

Spin

Les premières questions du spin selling à poser sont les questions dites de “situation”. 

Les questions de type “situation” vous permettent de tisser un lien entre vous et votre prospect. Cela vous permet d’user d’empathie et de comprendre le contexte actuel de l’entreprise cible, ses challenges et objectifs. 

À l’origine, vous deviez questionner votre prospect pour obtenir des informations sur son entreprise et son fonctionnement interne. C’est risqué de continuer ainsi car poser trop de questions ouvertes sur des informations basiques et accessibles facilement aujourd’hui vont rendre votre prospect réfractaire, pensant que vous ne connaissez rien à son propos. 🙁

Alors adieu l’interrogatoire, les outils digitaux contemporains sont là pour vous aider ! Vous allez donc préalablement fouiner les réseaux sociaux de votre prospect (dernier article publié sur LinkedIn, post Facebook, dernier Tweet, actu…) et démontrer votre intérêt en brisant la glace de manière originale ! 👋

Exemples :

  • Vous avez des supers retours de la part de vos collaborateurs, je suis impressionné ! (“wow il a regardé mes avis”)
  • Votre dernier article sur LinkedIn est impressionnant, comment faites vous pour vous renouveler sans arrêt ? (“Il a lu mon post, facile, mais il s’intéresse”)
  • Quelle communication percutante pour la fête nationale, j’ai adoré ! (“Il est à jour dans mes communications, bien”)
  • Vous savez que nous avons plus de 100 contacts en commun ? Comment se fait-il que l’on ne se soit pas rencontré plus tôt ? (“habile, bill”)
  • J’ai constaté que vous aviez visité mon profil LinkedIn la semaine dernière, vous avez trouvé ce que vous cherchiez ? (“grillé en flag !”)
  • Où vous voyez-vous dans 5 ans ? (“oh c’est sympa de s’intéresser à moi plutôt qu’à mon entreprise”)

Problème

sPin

Dans un deuxième temps il vous faudra poser les questions “problèmes”. Ces dernières vont faire détailler les difficultés, blocages, problèmes à votre prospect. Vous devez l’amener à vous exposer ses besoins.

De plus, vous devez alimenter le dialogue avec des questions ouvertes bien placées (car vous vous êtes renseignés au préalable 😉) pour le mener à détailler ses besoins implicites. À la fin de ces questions vous devez avoir en tête LE problème majeur à solutionner, soit le pain point principal de votre prospect.

Exemples :

  • Combien de fois par mois vos commerciaux font-ils des campagnes de relance ?
  • En qualité de dirigeant, avez vous le temps de suivre et accompagner chacun de vos commerciaux ?
  • Avec la dernière crise, le marché s’est quelque peu bousculé, comment maintenez-vous vos objectifs ? 
  • Comment faites-vous au quotidien pour gérer les refus ?
  • L’outil “truc” a remonté quelques anomalies récemment, comment avez-vous géré ces problèmes au quotidien ?

Implication

spIn

Ensuite viennent, dans le spin selling, les questions, plus complexes mais efficaces, “implication”. Ces questions vont permettre à votre prospect d’expliquer les conséquences négatives des problèmes listés précédemment. Reprenez les points de douleurs qu’il a évoqué avec vous précédemment. 🔔

Vous devez faire prendre conscience à votre futur client l’urgence qui découle de ses difficultés. Ainsi que les impacts négatifs qui vont se projeter sur son business s’il n’identifie pas de solution rapidement.

Exemples :

  • Je constate que votre turn-over régulier vous mange énormément de temps, comment faites-vous pour le rattraper ?
  • Vous venez de me parler du départ imminent de votre directeur commercial, quelles ont été ses répercussions ?
  • Vous rabaissez vos prix pour pallier à la baisse de pouvoir d’achat de vos prospects, comment vous estimez atteindre vos objectifs ?
  • Dites-moi, en continuant dans votre stratégie commerciale actuelle, comment vous projetez-vous dans 1 an ?
  • Quels sont les coûts actuels amassés pour pallier à votre manque de compétitivité ?
  • Quelle perte de gain représente le temps gaspillé à cadrer vos commerciaux ?

Gain (“Need pay-off”)

spiN

Vous voici dans la dernière étape du spin selling.

À présent, votre potentiel client a conscience des problèmes qu’il traverse. Il va donc vouloir passer d’un point A : sa situation instable (phase de conscience), à un point B : la résolution de son problème (phase d’action).

La méthode CIA, illustre les différentes phases de réflexion de votre prospect :

méthode CIA prospection

C’est pourquoi, lors de cette dernière série de questions, vous devez orienter votre prospect vers les gains qu’il aurait à les résoudre, et de préférence avec vous ! 👍

Enfin, il ne vous reste plus qu’à placer votre offre comme solution aux problèmes préalablement soulevés. Encore une fois c’est votre client qui doit mener son propre raisonnement pour arriver à cette conclusion. Vous n’êtes là que pour lui souffler les réponses en quelque sorte.

Bien sûr, ce n’est qu’après qu’il ait exposé les gains à trouver une solution adaptée que vous pourrez détailler votre offre, évidemment en parfaite adéquation avec ses besoins (comme par hasard 😉).

Exemples :

  • Vous avez dû penser à recruter des collaborateurs qualifiés pour vous libérer du temps, non ?
  • Si vos commerciaux étaient mieux équipés n’atteindriez-vous pas vos objectifs plus vite ?
  • Pourquoi ne faites-vous pas appel à un directeur marketing indépendant pour rebooster votre image ?
  • Imaginez les bénéfices dégagés par le développement de process commerciaux avec votre équipe.
  • Moi je suis prêt à réunifier vos équipes marketing et commerciales pour faire décoller votre chiffre d’affaires, mais qu’en-est-il de vous ?
  • Si je résume notre échange, vous avez deux portes de sorties : soit vous continuez à vous épuiser jusqu’à la fin, soit vous faites appel à une personne qualifiée pour effectuer ces tâches.
infographie résumé Spin selling

L’avenir du spin selling

Le discours que vous allez dérouler au travers de cette méthode spin selling sera d’autant plus efficace si vous adoptez une position d’écoute active. 👂

Vous devez faire preuve de curiosité à l’égard de votre prospect, il doit vous sentir investi dans sa cause. De plus il sera plus réceptif à votre échange s’il vous voit compréhensif face à ses douleurs et empathique. Cela vous permettra peut être même d’éviter quelques objections s’il vous trouve impliqué. 

Je ne vous demande pas de pleurer que l’on soit bien d’accord. Mais de faire la différence, de vous projeter dans une approche émotionnelle vis à vis de votre potentiel client, qui vous démarquera de vos concurrents par la qualité de vos questions. ⭐

Digital et automatisation 💻

Aujourd’hui, vos équipes commerciales ont accès à des outils digitaux performants alors ne vous en privez pas ! Les réseaux sociaux sont une nouvelle voie de prospection en plein essors, vous connaissez évidemment toute les ficelles du social selling (ah non ? Allez vite voir notre article dans ce cas !).

Allez interagir sur les réseaux de vos prospects, après tout c’est fait pour ça aussi… Et faites une veille sur son actualité : réputation, publications, taux d’activité, avis clients… Cela pourrait vous servir à argumenter. 

Pour finir, pourquoi ne vous serviriez vous pas de votre CRM (LIEN) pour alimenter vos fichiers de prospects ? Vous pourriez même arriver à automatiser toute une partie de la méthode spin selling avec un peu de réflexion.

Sans parler de l’intelligence artificielle ou de la réalité augmenté ! Soyez créatifs, les outils et méthodes de vente et de marketing peuvent et doivent être connectés pour booster vos ventes et gagner du temps. 💫

Besoin de plus d’informations sur le spin selling ? Dexxter vous donne les ficelles pour booster vos conversions. 🚀

Cela vous as plu ? Vous avez des blocages ? Dites le nous ! 🧡

Qui sommes-nous ?


Dexxter accompagne les entrepreneurs dans le développement de leur chiffre d’affaires.

  • Nous les aidons à bâtir de véritables plans d’action commerciale et marketing au travers de solutions qui font la différence. 
  • Agence spécialisée en marketing et conseil en développement commercial, Dexxter pilote votre communication de la réflexion à la diffusion de votre empreinte commerciale.
  • Notre objectif : comprendre ce qui compose votre ADN pour vous proposer une communication calibrée à votre image.

Venez nous rencontrer !

Direction commerciale et marketing à temps partagé

Transformez votre communication

Envie de booster vos ventes ?

Sommaire

Plus d'articles

Soyez constamment à jour sur le commerce et le marketing, abonnez-vous à notre Newsletter !

Partager cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkedin
Partager sur email
Partager par mail